FR / ENG

ImmoStat - Investissement Résidentiel S1 2021


Communiqué Immostat Investissement Résidentiel

Depuis sa création en 2001, les membres du GIE ImmoStat ont toujours travaillé à renforcer la lisibilité et la transparence du marché de l’immobilier d’entreprise. C’est pourquoi, ils ont décidé d’intégrer dans leur suivi des opérations d’investissement sur des actifs résidentiels en France.

Pour renforcer la fiabilité de ce nouvel indicateur, les membres du GIE ImmoStat (BNPPRE, CBRE, Cushman & Wakefield et JLL) se sont associés à trois partenaires très présents sur le marché résidentiel : BPCE Solutions immobilières, FONCIA Valorisation et IKORY.

> Télécharger le communiqué de presse

DÉFINITION ET PÉRIMÈTRE DE TRAVAIL

L’indicateur « montant de l’investissement résidentiel en France », tel que calculé par ImmoStat, représente le volume global des actifs résidentiels en bloc acquis pendant une période donnée par des acteurs en vue de retirer un rendement financier de la détention du bien acquis.

Ce nouvel indicateur comprend l’ensemble des actifs résidentiels vendus en bloc qu’ils soient des logements locatifs classiques ou intermédiaires, les résidences étudiantes et séniors (hors EHPAD) ainsi que les résidences de coliving, et des actifs résidentiels mixtes. Sont exclus de cet indicateur les logements sociaux purs.

INVESTISSEMENT RESIDENTIEL EN FRANCE

Pour le 1er semestre 2021, le montant global des investissements résidentiels en France, tel que défini par ImmoStat, est de 4,4 milliards d’euros, soit une hausse de 23 % par rapport au 1er semestre 2020


Les actifs résidentiels classiques et intermédiaires ont totalisé 4,2 milliards d’euros au 1er semestre 2021, soit une hausse de 31 % par rapport au 1er semestre 2020.


Enfin, les actifs résidentiels gérés ont totalisé 222 millions d’euros au 1er semestre 2021, soit une baisse de 44 % par rapport au 1er semestre 2020.